Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Description

  • : "L'Eternel D.ieu des Armées est mon Appui" Esaie 40:2
  • : GOSPEL HEBREU FRANCAIS ART ET MUSIQUE ACTUALITES FOI ARTISTE
  • Contact

Profil

  • Deborah
  • Une passion, l'amour de la musique qui exprime notre confession de foi? MAIS aussi donner le meilleur de nous-mm à tous ceux qui ont besoin d'amour, de le recevoir en le découvrant au travers de la louange au Grand D.ieu d'Israël et du monde entie
  • Une passion, l'amour de la musique qui exprime notre confession de foi? MAIS aussi donner le meilleur de nous-mm à tous ceux qui ont besoin d'amour, de le recevoir en le découvrant au travers de la louange au Grand D.ieu d'Israël et du monde entie

CHOISSISSEZ VOTRE LANGUE

    

Si vous avez aimé, cliquez ici


 

Recherche

Archives

L' ART DE LA PLUME



"On ne voit bien qu'avec le coeur,
l'essensiel est invisible aux yeux.."
St Exupéry

29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 08:00

 biblecol

 

MERVEILLEUSE LANGUE FRANCAISE !!!!!!

JE SAIS QUE TOUT LE MONDE VA APRECIER CE MESSAGE QUE QUELQU'UN A ENVOYE, QUE CHACUN VA LIRE ET QUE PERSONNE

NE VA EFFACER.

 

 

L’emploi du pronom indéfini.... 

 
   
 
Il était une fois  quatre individus qu'on appelait :
Tout le  monde - Quelqu'un - Chacun Personne
.

 Il y  avait un important travail à faire....
 
 
On a demandé  à Tout le  monde
 de le faire.
Tout le  monde était persuadé que Quelqu'un
 le  ferait. 
Chacun pouvait  l'avoir fait, mais en réalité Personne ne le  fit. 

Quelqu'un
 se  fâcha car c'était le travail de Tout le  monde 
Tout le  monde pensa que Chacun
 pouvait le  faire
Et 
Personne ne  doutait que Quelqu'un
 le  ferait !!!

En fin de  compte, Tout le  monde fit des reproches à Chacun 
Parce  que Personne n'avait fait ce  que Quelqu'un aurait pu  faire.


     

*** MORALITÉ ***



Sans vouloir le reprocher  à 
Tout le  monde,
Il serait bon que 
Chacun fasse ce  qu'il doit faire sans nourrir l'espoir que Quelqu'un 
le fasse à sa  place… 
Car l'expérience montre que :

Là où  on attend Quelqu'un
Généralement  on ne trouve 
Personne 
!

Je vais le transférer  à 
tout le  monde afin que chacun puisse 
l'envoyer à 
quelqu'un sans oublier personne....

 

 

 

Auteur inconnu

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 08:00

 

 

 
Blason Israel Blason IsraelShalom Israël
Bandeau Murailles 597x123
23 juillet 2010  
Eyzé ness - Quel miracle !

Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ


zions sake

C'est par ces mots "Eyzé ness" qu'un ami israélien exprima sa surprise et sa joie en apprenant que nous avions enfin nos visas - la veille du 9 Av ! Oui c'est bien vrai, après 5 années d'attente, de luttes, de craintes et de démarches, nous avons obtenu un visa de "clergyman" (pasteur), reconductible chaque année.

 

Le combat a été rude et le découragement nous a parfois envahis, mais à cause de l'espérance que nous avons placée en l'Eternel, le grand D.ieu d'Israël, par Sa grâce et Sa miséricorde, nous avons tenu bon.

 

Nous n'oublions pas non plus l'aide apportée par de très chers amis qui ont su nous entourer, être toujours présents et trouver les mots justes lorsque nous en avions besoin.

 

Nous voulons donc par ce mail remercier tous ceux et celles qui se sont investis dans "notre cause" et nous ont aidés d'une manière ou d'une autre, encouragés, conseillés et soutenus. Pour nous, la "cause" est ISRAËL, appelé "la cause de Sion", et elle émane de D.ieu : "Quand l'étranger, qui n'est pas de ton peuple Israël, viendra d'un pays lointain, à cause de ton nom..." (1 Rois 8:41).

 

GF croisière

Après trois mois passés en France, nous voilà donc de retour à Jérusalem, très heureux de revoir les uns et les autres et prêts à poursuivre la tâche, là où nous l'avons laissée ...

... "Eyzé ness !"

 

"Pour l'amour de Sion, je ne me tairai pas, pour l'amour de Jérusalem, je ne prendrai pas de repos jusqu'à ce que son salut paraisse..." (Es 62). 

 

 

P.S. : Nous avons déménagé fin mars mais sommes toujours sur Jérusalem. Notre adresse postale reste la même, avec un nouveau n° de téléphone.

Merci de prendre note de nos coordonnées en Israël :

Adresse : B.P. 504

91001 Jérusalem - Israël

 

Téléphone : (00 972) 2 671 5147

Portable : 054 785 8749

 

Visitez notre site
Ecrivez-nous
 
Pour recevoir régulièrement ces éditoriaux
inscrivez-vous en cliquant ci-dessous


 
 
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 09:00

 

 

jacob joseph coat-reduit2

 

 

LE CHEMIN DU TRANSGRESSEUR EST PENIBLE

DEUX FRERES JUDA ET JOSEPH 

 

« Malédiction pour le premier Et bénédiction pour le second »

 

joseph-retrouve-jacob.jpeg 

 

12_staemme_israels.pngJuda fils de Jacob quitta ses frères et se retira vers un homme d’Adoullam nommé Hira. Là, Juda rencontra la fille d’un Cananéen nommé Choua, et la prit pour femme. Elle lui donna trois fils dont l’ainé appelé Er, puis naquit le second nommé Onân et plus tard le troisième prit le nom de Chéla. Juda séjournait en la ville de Kzib quand sa femme accoucha pour la troisième fois. Juda prit pour son premier né une femme nommée Tamar « signifiant dattier ».Er était mauvais aux yeux de l’E.ternel, et l’E.ternel le fit mourir. Alors Judas dit à Onân son deuxième fils : Vas vers la femme de ton frère et épouse la comme beau-frère, et suscite une descendance à ton frère. Onân sachant que cette descendance ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu’il allait vers la veuve de son frère, afin de ne pas assurer une descendance à son frère, sachant que les biens de son frère ne lui donneraient aucun  profit. Ce qu’il faisait était mauvais aux yeux de l’E.ternel qui le fit également périr.

 

Juda dit à Tamar sa belle- fille : Reste veuve dans la maison de ton père, jusqu’à ce que mon fils Chéla  soit devenu grand ! Car il se disait : Celui là aussi mourra comme ses frères.

Tamar s’en alla et resta dans la maison de son père (Genèse : 38-1-11).

 

 

VIE DE TRISTESSE  ET DE HONTE LIEE A JUDA :

 

Des douze fils de Jacob, il ressortit deux personnages centraux : Juda et joseph. Le premier devint chef de ses frères et ancêtre du roi David, tandis que le second fut vendu comme esclave par ses frères à cause de son noble caractère et de son influence personnelle sur la destinée future de ses frères, tous fils de Jacob. Avant de rapporter le destin fulgurant de Joseph en Egypte, transformé en bénédictions par D.ieu, l’écriture  met l’accent sur les péripéties survenues dans la vie de Juda, établissant un contraste entre sa conduite et celle de Joseph à l’heure de la tentation.

 

DEUX LIGNEES GENEALOGIQUES ETABLIES

 

Celle de joseph comme le droit d’ainesse d’Ephraïm, et de Juda comme le sceptre de Juda.

Le choix de la bénédiction de D.ieu étant sur la tête d’Ephraïm, à la place de Manassé  l’ainé.

 

Le début de l’histoire converge vers Juda quittant ses frères pour se rendre à Adoullam «  ville située dans les basses terres, à 17 Kilomètres au sud-ouest  de Jérusalem ». C’est là qu’il rencontra l’Adoullamite Hira. Juda subit une mauvaise influence au contact de cet homme. A cet endroit il épousa une Cananéenne, fille de Choua dont le nom n’est point mentionné, et de qui il eut trois fils. A cette époque Juda ne vivait pas avec sa famille , il habitait Kzib.

 

Er devenu adulte, son père organisa son mariage avec une femme prénommée Tamar, c’était la coutume autrefois pour les pères d’arranger les mariages de leurs fils et filles.

Er étant décédé, la coutume voulait que ce soit le fils suivant qui épouse la veuve du défunt, afin de lui donner un fils à sa place. L’enfant né porterait ainsi le nom du défunt et bénéficierait de tous ses biens. L’idée d’un mariage forcé déplut à Onân , contraint il épousa Tamar, mais refusa de déposer sa semence en elle. Il se souillait à terre.

 

Parce que la semence de l’homme est une semence de vie, et qu’elle est précieuse aux yeux de D.ieu, D.ieu vit cet acte mauvais comme un acte de rébellion et comme une divination.

Car la rébellion vaut le péché de divination, et la résistance vaut l’injustice et l’idolatrie (1Samuel : 15-23).  D.ieu fit donc aussi mourir Onân.

 

Juda ayant renvoyé Tamar chez son père, ne tint pas sa promesse d’unir son troisième fils Chéla avec elle, lorsqu’il arriva à l’âge adulte. Juda pensait que sa belle-fille avait amené la malchance sur sa famille, et était responsable de la mort de ses deux fils. Tamar n’était qu’une victime innocente dans cette affaire, elle dut porter le poids des péchés de ses deux maris et de Juda son beau-père.

 

Quand le péché est dans la vie de certains membres de la famille, il engendre la souffrance d’innocents. De même des enfants nés d’unions illicites, porteront en eux le rejet et la souffrance liés aux péchés de leurs ancêtres, rebelles ou coupables. Nos vies respectives peuvent influencer les autres et notre entourage. Tamar n’avait aucune malchance en elle, ce sont ses deux maris qui par leurs actes mauvais, l’avaient provoquée, ajoutant un esprit de rejet ou de culpabilité sur la tête de Tamar.

 

 

VENGEANCE ET STRATAGEME DE TAMAR

 

Ces manigances amèneront Juda à la tentation conduisant au péché.

 

Lorsque l’épouse de Juda, fille de Choua décéda , Juda attristé fut consolé, il monta à Timna vers ceux qui tondaient son petit bétail, et vers son ami Hira l’Adoumallite.

 

Tamar avisée de la venue de son beau-père à Timna, ayant échafaudé un plan dans le but de nuire à la réputation de  Juda, retira ses habits de veuve, se couvrit d’un voile dont elle s’enveloppa et s’assit à l’entrée d’Enaïm sur le chemin de Timna, et aperçut Chéla le troisième fils de Juda devenu grand , ce dernier devant lui être donné pour mari, suite au serment fait à Tamar par son beau-père. Juda aperçut Tamar  et ne la reconnut point la prenant pour une prostituée, son visage était couvert. Il l’aborda sur le chemin et dit : Allons, je vais venir vers toi (Genèse : 38-12-16).

 

Tamar jeune veuve vivait dans la honte, le rejet et la pauvreté. Il faut savoir que dans certaines cultures orientales les veuves étaient méprisées et rejetées, la croyance populaire voulait qu’elles soient d’une manière ou d’une autre responsables des décès de leurs maris.

 

Juda ayant rompu la promesse de mariage faite pour son dernier fils à Tamar, cette dernière fit appel à un déguisement et à un stratagème honorables à ses yeux .Elle se couvrit du voile d’une fervente d’Astarté (déesse d’origine Phénicienne , équivalente de Ishtar déesse mésopotamienne  de l’amour et de la guerre, ayant les pouvoirs sur la vie et la mort).

 

Chez les Carthaginois elle porte le nom de Tanit : déesse de la fertilité présidant aux naissances et croissances, et titulaire de la ville de Sarepta «  Tsarfat en Hébreu : ce nom désignant le mot France » Tanit  formant un couple suprême avec le dieu Baal.

 

(Deutéronome : 4-3 : ISRAËL tes yeux ont vu ce que l’E.ternel  ton D.ieu a fait à Baal-péor et ceux qui lui couraient après, l’E.ternel a détruit Baal-péor du milieu de toi-  Deutéronome : 6-4 :  Schema ISRAËL Adonaï  éloénou, Adonaï ehrad «  entend ISRAËL le Seigneur notre D.ieu , le Seigneur est un » et Deutéronome : 18- 8 à14 malédictions).

 

Le mot prostituée utilisé en (Genèse : 38-15)  est Kedesha, se rapportant à une femme consacrée à des rites païens impurs. Cette coutume repoussante était fréquente dans les anciennes Phénicie  et Babylonie. Aucune Kedesha n’était autorisée en ISRAËL.

«  Tu n’apporteras pas dans la maison de l’E.ternel ton D.ieu le cadeau d’une prostituée, ni le salaire d’un chien pour l’accomplissement d’un vœu quelconque ; car l’un et l’autre sont en horreur à l’E.ternel ton D.ieu (Deutéronome : 23-18).

 

Juda était appelé à être le législateur d’ISRAËL ! Comment a-t-il pu quitter ainsi vite le chemin de Sainteté pour suivre celle qu’il prit pour une prostituée !

(Proverbes :5-5 et 8) dit d’elle : Ses pieds descendent vers la mort, ses pas atteignent le séjour des morts… Eloigne d’elle ton chemin , et ne t’approche pas de la porte de sa maison.

 

Devenu veuf Juda éprouva le besoin d’une femme. Il se dirige vers ce qui lui semble être une prostituée, en l’occurrence sa belle fille. Personne n’en saura jamais rien pense t-il ! Juda va donc vers sa belle-fille sans la reconnaitre , cette dernière demande : Que me donneras tu pour venir à moi ? Je t’enverrai un petit chevreau ! Tamar dit : A condition que tu me donnes un gage jusqu’à ce que tu m’envoies le chevreau.

 

Il répondit : Que désires tu ? Elle dit : Ton cachet, ton cordon, et le bâton que tu as à la main. Il les lui donna «  ces gages étaient les signes d’appartenance à une personne noble ou influente ». Juda vint vers elle, et elle tomba enceinte. Elle repartit chez elle, retira son voile et remit ses habits de deuil. Le chevreau fut envoyé par l’intermédiaire de Hira l’Adoullamite, pour reprendre le gage des mains de la femme. Mais il ne la retrouva point. Hira questionna les gens de l’endroit quand à l’identité d’une courtisane, mais aucun ne connaissait une créature de ce genre, qui se tenait sur le chemin à Enaïm.  Hira retourna auprès de Juda et dit : Je n’ai pas retrouvé cette courtisane !

 

Juda répondit : Qu’elle garde ce qu’elle a ! Que je ne m’expose pas au mépris.

Voilà ! J’ai envoyé ce chevreau, mais toi tu ne l’as pas trouvée (Genèse :38-16-23).

 

De cette histoire nous retenons que le prix d’une prostituée équivalait à un chevreau.

 

YESHOUA bien plus tard, donna sa vie pour racheter les prostituées de tous les temps qui accepteraient de venir à LUI, pour recevoir le pardon de leurs péchés.

 

Tamar demanda un gage à son beau-père parce qu’il avait renié sa parole concernant son troisième fils. Elle le connaissait très bien pour savoir qu’il détestait les prostituées, sachant que si elle ne détenait pas une preuve de la culpabilité de Juda, elle le paierait très cher.

Avant même que les Lois de justice morale aient été données à Moïse (Lévitique :19) Il existait des codes de bonne conduite morale.

 

!cid joseph pharoah smallDeux frères - Deux destins : Juda céda à la tentation d’une pseudo prostituée, et y perdit intégrité et honneur, amenant des malédictions sur sa descendance future.

Joseph résista à la tentation de l’épouse de Potiphar, et reçut les bénédictions de l’E.ternel  pour lui, et sa descendance …

 

 

 

PhilDavid Krémer

  

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 08:00

 Cathedrale-Auch-Gd.gif

 

HAVA NAGUILA
Chant folklorique Hébreu qui signifie: REJOUISSONS NOUS!
 
Utilisé comme Métonymie du Judaïsme
" Métonymie- figure de langage désignant un concept au moyen d'un mot désignant un autre concept, en clair: langage imagé".
 
 
HISTORIQUE
 
En 1917 les troupes Britanniques stoppées par les forces Germano-Turques, font appel à un régiment de cavalerie Australien de l'ANZAC "issu du Comonwealth" pour débloquer la situation. Ces cavaliers de la division de l'ANZAC prirent part à de nombreux combats, repoussant les forces Turques de Palestine, à la bataille de Mugher- Ridge,  à la bataille de Jérusalem et enfin la bataille Méggido"Armaguédon". Le gouvernement turc signa un armistice le 28 Octobre 1918 et capitula deux jours plus tard, amenant également la reddition de ses alliés Germaniques. 
 
LA-CHEVAUCHEE-DE-FEU.jpgL'Australie et les Britanniques avaient joué un rôle important et central dans les campagnes du Sinaï et de la Palestine, la grande majorité d'hommes composant leurs unités étant des Australiens et des Néo-Zélandais, lors de la première guerre mondiale s'étendant jusqu'à la Palestine, et la terre Sainte. 
 
En 2009 : Les quelques survivants des campagnes de Palestines ou leurs descendants, furent décorés et déclarés Justes des Nations à Jérusalem, en présence des officiels Britanniques- Australiens ou Néo-Zélandais, ainsi que des ministres Israëliens de la culture et de la défense, et du premier ministre d'ISRAËL: Benjamin- Netanyahu. 
Le film "la chevauchée de feu" relate ce fait historique.
 
HAVA-NAGUILA !
Bien que cette mélodie soit ancienne et populaire, paroles écrites et musique furent composées en 1918, célébrant la victoire de l'Angleterre et ses alliés: Australiens- Néo-Zélandais, sur la Palestine occupée par les belligérents germano- turcs, ainsi que pour la déclaration Balfour, en faveur d'un foyer national JUIF en Palestine en 1917.
 
Les paroles de HAVA-NAGUILA sont inspirées d'un verset des Psaumes "Téhilims" 118- 24:  C'est ici le jour que l'E.ternel a fait, égayons nous et réjouissons nous en Lui! Un chant similaire est célébré dans certaines assemblées chrétiennes et centres de vacances pour enfants: Dont titre suivant:  C'est ici la journée que D.ieu a faite, qu'elle soit pour nous un sujet de fête, jour de bonheur et de joie etc...
 
Nous trouvons différentes versions de HAVA-NAGUILA: Dans le folklore traditionnel Israëlien - mais aussi au travers de chanteurs-euses : Dalida - Rika-Zaraï- et un très ancienne version interprétée par le talentueux Harry- Bellafonte.
 
PHILIPPE KREMER
 
 
Partager cet article
Repost0
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 08:00

 

 

 

135.jpg

MUSIQUE, EXPRESSION

Yedida Freilich

 

 Une chanson qui vient de naître...

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 08:00

 

 

 

 MUSIQUE ! MAESTRO !

 

 

notesmusic.png

 

Découvrez les versions différentes de la musique folklorique israélienne : Hava Na Guila

C'est une merveille de constater les talents de chaque individu au travers de sa propre culture.

 

Régalez-vous ....

 

 

 

IRAN

STYLE TEXAS
LATINO
FINLANDAIS
DALIDA
ISRAEL
ANDRE RIEU
RUSSE  EN DANSANT !
INSPIRATION SUR LA GLACE !
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 08:00

 

 

LA RUSSIE

RUSSES

 

 

 LA COREE

COREE 

  

ETAT UNIS

US.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRESIL 

 BRESIL

 

INDE

 INDES

 CHINE

CHINE.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 CHINE

CHIINE2.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PAKISTAN

PAKISTAN.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NO COMMENT

SINGE.gif

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 08:00

181604.jpg

 

Brownie marbré – chocolat et fromage
 
 

Les Israéliens ont beaucoup de talent pour transformer une recette très classique en un met hors du commun…à découvrir.

 

 

Un moule rectangulaire 35x25

 

Pâte chocolat:

250 gr. chocolat noir coupé en morceau

175 gr. du beurre coupé en morceau

3 œufs

1 ½ tasse de sucre

1 tasse de farine   

2 cuillères à soupe de cacao

 

Pâte fromage:

250 gr. St. Moret

250 gr. fromage blanc

100 gr. beurre fondu

3 œufs

1 cuillère à café de vanille

¾ tasse de sucre

3 cuillères à soupe de farine

 

Préchauffer le four en 160°

 

Chocolat : Faire fondre le chocolat et le beurre (micro-onde ou bain marie) bien mélanger, ajouter le reste des ingrédients.

 

Fromage: Mélanger tous les ingrédients pour un mélange homogène.

 

Verser le mélange chocolat dans le moule. Verser dessus le mélange de fromage. Mélanger avec une cuillère pour avoir l’effet de marbre

 

Cuire au four pendant 50 minutes. Faire refroidir et mettre au froid pendant au moins de 6 heures.

 

 

SOYEZ LES PREMIERS A ESSAYER ET DITES MOI CE QUE VOUS EN PENSEZ !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 08:00

 

pimientos-rellenos.jpg

 

 

Gastronomie

Nouvelle étoile montante de la cuisine israélienne

 

Choisi par le magazine « Food and Wine » Yonathan Roshfeld chef Tapas Ahad Ha’am ,est en tête du classement mondial. Une raison de plus d’augmenter la notoriété de Tel-Aviv sur la carte culinaire mondiale.


Yonatan Roshfeld dit « qu’il a pris de gros risques» et ne pose « aucune limite » à la création  de son deuxième restaurant de Tel-Aviv « Tapas Ahad Ha’am », décrit comme « la meilleure formule israélo-espagnole ».

 

 

Roshfeld, qui aime la liberté de création loin des centres d’art culinaire, dit que la pomme de terre israélienne est plus salée et épicée que la pomme de terre européenne.  Il déclare à Israel 21C « J’ai décidé de mélanger plusieurs sortes de tapas et j’ai adapté les goûts à la cuisine israélienne. »

 

Voir la vidéo

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 01:52

 

 

Recette

 

 

 

Lahma Baàgin – Pitas à la viande

 

Pour les pitas:
500 gr. de farine
30 gr. de levure de boulanger
½ cuillère à café du sucre
½ cuillère à café du sel
3  cuillères à soupe de l’huile d’olive
1 tasse de l’eau tiède 

 

Pour la farce:
¼ tasse de l’huile
4 oignons coupés très fin
500 gr de viande hachée
4 tomates pelées et coupées
3 cuillères à soupe de tomates concentrées
½ tasse de persil haché
150 gr. pignons
½ cuillère à café du piment doux ou fort
½ citron pressé
Sel et poivre

 

Faire fondre la levure dans l’eau, mélanger dans un robot la farine, la levure, l’huile, le sel et le sucre ajouter doucement l’eau petit à petit jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Laisser la pâte gonfler et doubler le volume, pétrir encore une fois et laisser pour gonfler une deuxième fois. Couper la pâte en 20 portions, et la laisser reposer pendant 15 minutes.

Pour la farce: Dans la poêle, mettre l’huile et faire revenir les oignons doucement. Mélanger les oignons et l’huile avec les autres ingrédients de la farce sauf les pignons.

Chauffer le four à 200°

 

Aplatir chaque portion à 8-10 cm, mettre sur chaque 2-3 cuillère à soupe, étaler bien et ajouter les pignons au-dessus.

 

Faire cuire dans le four pendant 12-15 minutes (les pitot doivent êtres dorées).

 

 

HUMMM A VOS FOURNAUX !

 

 

Partager cet article
Repost0