Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Description

  • : "L'Eternel D.ieu des Armées est mon Appui" Esaie 40:2
  • : GOSPEL HEBREU FRANCAIS ART ET MUSIQUE ACTUALITES FOI ARTISTE
  • Contact

Profil

  • Deborah
  • Une passion, l'amour de la musique qui exprime notre confession de foi? MAIS aussi donner le meilleur de nous-mm à tous ceux qui ont besoin d'amour, de le recevoir en le découvrant au travers de la louange au Grand D.ieu d'Israël et du monde entie
  • Une passion, l'amour de la musique qui exprime notre confession de foi? MAIS aussi donner le meilleur de nous-mm à tous ceux qui ont besoin d'amour, de le recevoir en le découvrant au travers de la louange au Grand D.ieu d'Israël et du monde entie

CHOISSISSEZ VOTRE LANGUE

    

Si vous avez aimé, cliquez ici


 

Recherche

Archives

L' ART DE LA PLUME



"On ne voit bien qu'avec le coeur,
l'essensiel est invisible aux yeux.."
St Exupéry

/ / /

 

judaica-02

RENCONTRE- PHILIPPE-DEBORAH-

Une histoire divine sous la houlette du Bon Berger

De 2 colombes égarées rassemblées
sous le Sceau Royal du Tout Puissant !
(Détails racontés par Déborah)



 114-6664~Main-dans-la-main-Affiches

 PHILIPPE : AVRIL 2004 : 

Souffrant de solitude, je priai D.ieu de me donner  une épouse.

 

Dans l’assemblée « La source » de  MAMY- RICHARD, cette dernière me donna une parole de connaissance de la part de D.ieu.

« Je vois une personne triste me dit-elle ! Quand personne ne la voit, elle a sa tête penchée sur son bras, et elle pleure.  Elle n’est pas brune, ni blonde, mais châtain clair, avec des yeux verts et des cheveux très courts. Patientes donc ; Le Seigneur te la prépare. »   

 

7 Mai 2006,  Je dis fortement au Seigneur !   Je suis converti et seul depuis 7 années ; Montre-moi maintenant ma future épouse, afin que je puisse dialoguer avec elle et avoir une confidente chaleureuse. Une semaine plus tard dans un séminaire près de Montbéliard, je rencontrais Claude et Julia Payant qui donnaient un enseignement sur le couple. Je ne voulais pas y assister, mais ils me convainquirent de rester. Plus tard dans la journée ils prièrent pour moi.  Je confessai que j’avais demandé au Seigneur une épouse juive, et lui demandais pardon pour avoir été trop présomptueux.

Julia me prit les mains, et me dit : « ton épouse est bientôt là , Prépares-toi ! ».

 

Un des stands de ce séminaire du nom de « Les greniers de Joseph » servant les intérêts d’Israël était tenu par deux personnes d’origine juive de Toulon, M. Mme Fernandez.

Sur ce stand se trouvait un CD, que je connaissais bien, « Laisse partir mon peuple » de Déborah-Esther & France.

 

COUVERTURE.jpgJe dis à ce couple « je connais ce CD ! je l’ai acheté il y a un an ! » et je me mis à leur chanter une des chansons que j’aimais beaucoup « Vé Ahavta » « Tu aimeras ton D.ieu »

M .Mme Fernandez, me dirent qu’ils étaient amis d’une des interprètes, Déborah-Esther et me proposèrent ses coordonnées. (dans un séminaire messianique, ayant acheté ce CD, je rêvais la nuit-même que je serais uni à l’une des chanteuses. Dans mon songe, il y avait un visage flou, nous tenant par la main et cheminant vers ISRAEL, notre espérance.

 

A la fin du séminaire de Claude Payan, le lundi 8 mai 2006, jour ferrié, j’appelais Déborah, pour lui dire tout le bien que je pensais de son album CD, qui m’avait particulièrement touché, et je la remerciais.


(Déborah) C'est ici que l'évènement commença à devenir très important :  j'étais à mon domicile et j'étais en arrêt de travail. C'était mon dernier jour, et j'allais reprendre mon travail en étant très lasse... Je me demandais ce que j'allais pouvoir bien faire pendant les congés d'été...
Je n'avais aucune idée, et...il faut que je vous dise, que 11 mois auparavent, le 4.5.6 Juin 2005,  j'étais partie, désespéréevivre le jeûne d'Esther (sans boire ni manger pendant 3 jours) à Toulouse avec un groupe de personnes qui se rencontraient plusieurs fois par an.

Ce temps pour moi était d'une importance capitale, car je n'avais pas de réponse de D.ieu sur le domaine précis du mariage. 23 ans que j'attendais et RIEN. Ma patience était épuisée.
 Franchement exaspérée du silence du Seigneur, je lui ai dit que je tentais la "dernière expérience spirituelle" à ce sujet, et qu'ensuite, si je n'avais pas de réponse, je choisirais par moi-même un époux. J'étais arrivée à mes limites...Il fallait que D.ieu me réponde !

Le seul jeûne qui fait bouger les choses, c'est celui-là, car il est le jeûne des situations impossibles !.....
Ces trois furent divins !  Je dois avouer, que le Seigneur m'a prise au mot !  J'avais caché à tout le groupe le motif de ma participation au jeûne.
Le 1er jour du jeûne, nous avons tous prié ensemble, chacun notre tour... Ma prière fut une louange pour toutes les années passées sous le regard de D.ieu.

Et quand je finis cette adoration, la responsable du groupe, se leva, vient vers moi et dit "Le Seigneur veut que tu saches, que toutes les prières qui sont montées vers Lui durant toutes ces années, Il les a entendues et recueillies dans des coupes d'or. Aujourd'hui, Il te dit qu'elles sont exaucées !"...L'émotion était grande dans mon coeur... J'ai soudainement eu honte d'avoir douté de mon Seigneur.

Alors, je n'ai fait que le louer, et offrir un sacrifice de louanges qui honorent son Nom pendant toute la durée du Jeûne.
Ce fut le plus beau jeûne de toute ma vie de disciple ! Je l'ai vécu sans souffrances, mais avec beaucoup de reconnaissance, de paix,  divines ! (Tout le souvenir est encore empreint).

Nous étions donc, le 8 Mai 2006
, et alors que 11 mois ont passés, assise devant mon ordinateur, à peine après avoir fini de dire "que vais-je faire Seigneur cet été ?" en l'exprimant avec un grand soupir, le téléphone sonne... 

En entendant la voix de cet homme que je ne connais pas, quelque chose d'étrange se passe dans mon coeur, un sentiment bizarre, que je n'arrivais pas à discerner. La conversation s'illumine, quand il commence à me parler de mon Album Cd et de mes amis, la famille Fernandez qu'il venait de rencontrer dans sa région. Ce fut une conversation surprenante de 2heures !!! et nous avons fini par échanger nos coordonnées.
Après cela, pendant 15 jours, l'E.sprit de D.ieu a travaillé mon coeur et mon esprit. Alors j'ai pris la décision de recontacter Philippe, ...
 

(Philippe) Nous avons discuté longuement ce 8 Mai 2006. Par la suite j’ai jeté son numéro de teléphone, afin de ne pas être tenté de la rappeler, et souffrir. La semaine suivante, son numéro était toujours inscrit dans ma mémoire. J’essayai mentalement de recomposer son numéro, et à ma grande surprise ce fut vraiment son domicile. Je demandais alors au Seigneur de l’effacer définitivement de ma mémoire pour m’éviter toute tentation et souffrance inutiles.

 

Quelques jours plus tard ce fut Déborah qui me recontacta un soir.

Dès cet instant je décidai de la questionner dans le but de savoir si elle m’était bien destinée. (J'explique dans "une rencontre extraordinaire", comment m'a été annoncée la description physique de la future épouse que D.ieu me destinait).

 

Je lui posais des questions précises du genre : « tu n’es ni brune ni blonde, es tu châtain clair ? »

 

Réponse de Déborah : « Oui », « as-tu les yeux verts ? » réponse : « oui »,  « as-tu les cheveux courts ? » réponse « oui ».

 

Je lui dis alors, « tu as des lunettes pour conduire et tu ne les portes pas ? » réponse « Comment sais tu ça ? »  philippe répond « Le Seigneur me l’a suggéré »

 

C’est alors que Déborah voulu me poser aussi des questions.

« De quelle origine es tu ? » philippe répond : « d’origines austro-prussiennes et juives par mon père, ainsi que Hongroises et tziganes par ma mère ».

 

Déborah dit « C’est incroyable, D.ieu veut nous parler » 10 années auparavant,  D.ieu m’avait montré des détails des origines de l’homme qui serait mon futur mari. Comme une carte d’identité spirituelle ! Tout son profil spirituel et son caractère me furent annoncés avec précision. J'ai repassé dans mon coeur (comme Marie) plus de 10 ans, tous les détails, et j'ai prié en restant dans une confiance et un calme parfaits.

C’est alors que nous avons décidé d'un commun accord, aux vues de tous ces éléments très importants, de continuer à garder le contact.

 

Assurément, il devenait évident que toutes les confirmations survenant, nous rapprochaient l’un de l’autre. Nous habitions à 435 kms loin l'un de l'autre, et D.ieu nous a réunis, sans qu'on se soit jamais rencontrés !

Nous nous sommes expédiées nos photos respectives, puisque le mystère était complet !! 
 

Le 23 mai 2006, je reçus la photo de Philippe. Je fus rassurée car c’était sa photo de son baptême d’adulte, prise dans l’assemblée de la Porte Ouvert Chrétienne à Mulhouse. Connaissant Samuel Peterschmitt, j’eus la paix dans mon cœur.

 

Cependant, dans l’instant même, j’ai demandé au Seigneur de me parler encore. Ce qu’il fit tout de suite au travers de la parole du Jour, dans le livre de Gwen Shaw « au commencement ». Le thème du 23 Mai, disait en Titre de Méditation « Veux-tu aller avec cet homme ? » c’était l’histoire de Isaac et Rébecca…..Je tenais sa photo dans mes mains....La présence de D.ieu fut si importante, si palpable, dans tout mon salon, que je refermai le livre en respirant très fort.

 

Je savais désormais que D.ieu venait d'exaucer par son E.sprit, toutes les prières secrètes que j’avais faites monter devant Lui durant des années.

 

Quelques exemples :

 

Déborah :  Il y a une dizaine d’années, j’avais demandé une histoire semblable à celle de Isaac et Rébecca (livre de la Genèse dans la Bilble).

 

Philippe ayant fait quelques cours d’hébreu avant de connaître Déborah, j’eus une intense conviction de porter des prénoms hébraïques dont David et le plus important Eliézer. Pourquoi ?

Dans la Bible, le serviteur d’Isaac, envoyé auprès de Rébecca, se nommait Eliézer. (mais je ne savais pas pourquoi le Seigneur insistait pour que je porte ce prénom).

 

002 ruth0Lors d’une de nos conversations téléphoniques tard dans la soirée, je précisai à Déborah que j’avais un « droit de rachat » sur elle, non avec de l’argent, mais que Jésus-Christ me demandait de la racheter à cause de son sang versé à la croix, afin de la laver des humiliations et souffrances subies de la part des hommes à son égard.

 

Déborah : désespérée, J’avais demandé à D.ieu un jour ; « existe-t-il un homme qui a les mêmes valeurs de cœur que  Boaz et qui ait  un droit de rachat sur moi ? » (Histoire du livre de Ruth dans la Bible).

 

Nous étions certains qu’il fallait s’engager dans le mariage décidé par D.ieu, retrouvant nos racines juives, sous l’autorité de Yéshoua HaMashiah, qui est Jésus-Christ Messie d’Israël.

 

Nos fiançailles furent célébrées à Grenoble, le 20 Août 2006 également sous la tradition juive.

Nous avons célébré 7 mois plus tard notre mariage, selon la tradition juive de nos racines, et la date du 1er Avril 2007 fut inspirée de D.ieu lui-même. C’était la veille de la Pâque Juive.

 


img019





J’avais demandé à un de mes amis artiste, de me créér mon faire-part de mariage. La seule indication que je lui avait donnée, était que je désirais qu’apparaisse  un rouleau, un livre …

Ce qu’il fit, avec la certitude qu’il devait y écrire à l’intérieur : Ahava (Amour).

 










009_rebecca0.jpg
Quelques temps avant notre mariage, j’ai assisté à une conférence sur les plans numériques de la Bible, et ce soir là, le thème fut le passage des Ecritures : Isaac et Rebecca. Sans nul doute, le Seigneur avait quelque chose à me dire.

 

En effet, le calcul numérique (guématria) du nom du Serviteur Eliézer, qui partait chercher Rebecca, est de 50. Philippe et moi allions nous rencontrer exactement le jour de son anniversaire, pour ses 50 ans !  Je compris alors pourquoi il fallu attendre autant de temps pour nous rencontrer ! et que c’était à Lui comme à moi, notre Jubilé ! Tout ce que le diable nous avait volé, il devait nous le restituer.  C’est une loi biblique.

 

L’étude portait aussi sur Léa, Rachel, Jacob, et Eliézer fermait la boucle, … tout ce monde formait ISRAEL.

MAIS, un détail encore très important, vint encore me frapper d’étonnement : Pour qu’un couple fonctionne bien, il lui faut vivre l’Amour de D.ieu, le connaître, Ahava, et c’est ainsi que l’UNITE, Ehad, peut se former.  D.ieu, le couple, la corde à trois fils qu’on ne peut rompre facilement !

 

Ehad = Unité, avec une guématria de 13 !!! également.

 

3045 1077446270644 1660881147 169957 612905 nAhava 13 + Unité 13 =  26… le chiffre béni du tétragramme de D.ieu. Le nom imprononçable a valeur numérique de 26, signait mon faire-part de mariage !!!

 

Il était évident, que le Seigneur bénissait, et voulait cette union.

Toutes ces précisions venaient à moi sans que je les cherche. D.ieu voulait que je le sache.

Je peux dire que tout était d’une telle précision, que j’en avais froid dans le dos parfois. Je restais en silence devant D.ieu, repassant toutes ces merveilles dans mon cœur.

 

Scan10001Retrouvant mes racines juives, je pris l’initiative symbolique, de créer ma propre Kétouba, acte de mariage juif, en hébreu. Comme pour écrire noir sur blanc, mes racines, cachées depuis tant d’années, et pour affirmer l’origine de mes ancêtres.

Je me suis renseignée près du Consistoire Israélite, pour connaître exactement les dates du calendrier hébraïque, car une Kétouba doit être très précise.  C'est sur ce 2ème dessin de mon ami François Foucras, artiste peintre, que j'ai écrit l'acte de mariage Juif en Hébreu.

 

Alors à ma plus grande surprise, Le Calendrier hébraïque ne se trompait pas non plus …. Le 1er Avril 2007, tombait donc le 13 de Nissan, la 13ème semaine !   26 encore une fois !...

 





Voici 2 exemples de Kitoubot juives, parmi tant d'autres...

carte ketuba 1


      giftjd_003F.jpg













img018Sans le savoir, nous avions écrit sur notre
faire-part de fiançailles :

« Telles deux colombes égarées, D.ieu nous rassemble sous son Sceau Royal »

 

Quand l’E.sprit de D.ieu veut accomplir sa volonté, il le fait savoir de mille manières. Car parfois nous sommes tellement lents à comprendre.

 


Merci à D. d’avoir eu tant de patience et de miséricorde envers nous deux.

 

Que Son Nom soit béni, Car sa miséricorde dure à toujours pour ceux qui le craignent.

 

Nous souhaitons que notre témoignage vous fortifie, et vous donne le courage et la persévérance suffisants, afin que vous entriez dans les œuvres préparées d’avance par D.ieu pour son Royaume.


OUI RIEN EST IMPOSSIBLE A D.IEU 

 



CAR C'EST CELA LA PUISSANCE DE L'AMOUR DE D.IEU POUR TOI AUSSI

19262 470827365031 427112000031 11063445 5167139 s






12302 360574843131 792613131 4921025 5264326 n

Partager cette page
Repost0