Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Description

  • : "L'Eternel D.ieu des Armées est mon Appui" Esaie 40:2
  • : GOSPEL HEBREU FRANCAIS ART ET MUSIQUE ACTUALITES FOI ARTISTE
  • Contact

Profil

  • Deborah
  • Une passion, l'amour de la musique qui exprime notre confession de foi? MAIS aussi donner le meilleur de nous-mm à tous ceux qui ont besoin d'amour, de le recevoir en le découvrant au travers de la louange au Grand D.ieu d'Israël et du monde entie
  • Une passion, l'amour de la musique qui exprime notre confession de foi? MAIS aussi donner le meilleur de nous-mm à tous ceux qui ont besoin d'amour, de le recevoir en le découvrant au travers de la louange au Grand D.ieu d'Israël et du monde entie

CHOISSISSEZ VOTRE LANGUE

    

Si vous avez aimé, cliquez ici


 

Recherche

Archives

L' ART DE LA PLUME



"On ne voit bien qu'avec le coeur,
l'essensiel est invisible aux yeux.."
St Exupéry

18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 01:25



REGARDEZ C'EST UN PLAISIR DE LES VOIR PATINER
EN REPRESENTANT LES COULEURS D'ISRAEL











Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 01:12



LES-OISEAUX-DS-SES-MAINS.jpg


La volonté de Dieu ne vous mènera jamais
Là où la Grâce de Dieu ne vous Protègera pas.


Ceci va vous donner des frissons........
   


Un jeune homme est allé à l'étude biblique du mercredi soir.
 Le pasteur a enseigné au sujet de l'écoute de Dieu et d'obéir à Sa voix.  Le jeune homme ne pouvait pas s'empêcher de penser,  "Est-ce que Dieu parle encore aux gens ?"  Après l'étude, il est sorti avec des amis pour un café et un morceau de tarte et ils ont eu une discussion sur le message de la soirée d'étude.  Plusieurs personnes ont parlé de la façon dont Dieu les a dirigés dans différents sentiers..  Il était à peu près 22h00 lorsque le jeune homme s'est mis en route pour rentrer à la maison.
> Assis dans sa voiture, il a commencé à prier, "Seigneur...
Si Tu parles encore aux gens, parle-moi.
Je vais t'écouter et je vais faire de mon mieux pour t'obéir."
 
> Comme il roulait sur la rue principale de sa ville, il eut la pensée étrange d'aller acheter un 4 litres de lait.
 En se secouant la tête il a demandé à voix haute, "Seigneur, est-ce que c'est Toi ?"

> Comme il n'a eu aucune réponse, il a continué sa route.
 

> Mais la pensée lui revint à l'esprit, achète un 4 litres de lait.
Le jeune homme s'est souvenu alors de Samuel et la façon dont il n'a pas reconnu la voix du Seigneur et il allait toujours courir voir Élie parce qu'il pensait que c'était lui qui l'appelait.

> "Ok, mon Dieu, au cas où ce serait Toi, je vais acheter le lait.
" Ça n'avait pas l'air d'un gros test d'obéissance. Il pouvait toujours utiliser le lait. Il s'arrêta dans un dépanneur et acheta le 4 litres de lait et s'est aussitôt remis en route pour la maison. 
 

En passant la 7e avenue, il a senti une urgence, "tourne dans cette rue".
C'est fou, a-t-il pensé, et il est passé tout droit à l'intersection.
 Encore, la pensée lui revint qu'il devait descendre la 7e avenue.

À l'intersection suivante, il a fait demi-tour et a rejoint la 7e avenue.
 Sur un ton plutôt amusé, il a dit : "Ok, Seigneur, j'y vais."

Il a descendu la rue sur plusieurs pâtés de maison, quand soudainement, il a senti comme s'il devait s'arrêter là.
Il gara la voiture au bord du chemin et fit le tour des lieux du regard.
 Il était dans un quartier semi-commercial de la ville.

Ce n'était pas le meilleur ni le pire voisinage de la ville.
Tous les commerces étaient fermés et dans la plupart des maisons, les lumières étaient éteintes et les gens semblaient déjà être au lit. 
Là, encore, il sentit quelque chose comme "Va et donne le lait aux personnes dans la maison qui est juste en face,
de l'autre côté de la rue."

Le jeune homme regarda la maison. 
Il faisait noir et les gens à l'intérieur avaient tous l'air partis ou déjà endormis.
 Il est descendu de la voiture et immédiatement, il s'est assis de nouveau sur le siège.  "Seigneur, ça n'a pas de bon sens..  Ces gens sont déjà couchés et si je les réveille, ils vont être en colère après moi et je vais avoir l'air stupide.."  Encore un fois, il sentit le besoin qu'il devait aller donner le lait à ces gens.  Finalement, il est sorti de la voiture, "Ok Seigneur, si c'est Toi, je vais aller à cette porte et leur donner le lait.

Si tu veux que j' aie l'air d'un fou, ok.
Je veux être obéissant. Je suppose que ça compte pour quelque chose, mais s'ils ne répondent pas à la porte immédiatement, je déguerpis."

Il traverse la rue et sonne à la porte. Il pouvait entendre du bruit à l'intérieur.

Soudain, il entendit la voix d'un homme crier,
 "Qui est là ? Qu'est-ce que vous voulez ?"
Et avant même que le jeune homme n'ait le temps de répondre ou de se sauver, la porte s'ouvrit.
 L'homme était debout devant lui en jeans et t-shirt.
Il semblait tout droit sorti du lit.

Il avait un regard bizarre et n'avait pas l'air heureux de s'être fait sortir du lit par un étranger.
"Qu'y a-t-il ?"
 Le jeune homme lui tend le 4 litres de lait, "Voilà, je vous ai apporté ceci.
" L'homme prit le lait et courut le long du couloir.
Soudain, il aperçut une femme à l'autre bout du couloir avec le 4 litres de lait dans sa main. Elle avait dans ses bras un bébé qui pleurait.

L'homme avait des larmes qui coulaient sur son visage.

Il s'est mis à parler et pleurer en même temps, "Nous étions justement en train de prier.

Nous avions de grosses factures à payer ce mois-ci et nous avons manqué d'argent.
 Nous n'avions plus de lait pour notre bébé. J'étais justement en train de prier et demander à Dieu de me montrer comment je pourrais me procurer du lait."
  
Et la femme a crié de la cuisine, "J'ai demandé à Dieu de nous envoyer un ange avec du lait.
Es-tu un ange ?"

Le jeune homme a sorti son porte monnaie et a pris tout l'argent qui s'y trouvait
et le mit dans la main de l'homme.
Il est reparti vers sa voiture avec des larmes qui coulaient sur son visage.
 Il sut à l'instant que Dieu répond aux prières.  CECI EST UN SIMPLE UN TEST....
Si tu crois que Dieu est vivant, et bien envoie cette histoire à tes contacts.
 C'est vrai.



De temps à autres, ce sont les choses simples que Dieu nous demande de faire
qui fait que nous sommes obéissant à ce qu'Il demande, et d'être capable d'entendre ce qu'Il dit.



Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 00:45



YESHOUA LE MASHIAR, ou JESUS-CHRIST LE MESSIE, EST VENU DONNER SA VIE POUR LA RECONCILIATION ENTRE LES HOMMES ET LEUR CREATEUR ET NON ANNONCER LA NAISSANCE DU CHRISTIANISME COMME IL A ETE ENSEIGNE !  A SAVOIR SANS SES RACINES JUIVES !  TOUS LES APOTRES ETAIENT DE NAISSANCE JUIVE ET CHOISIS POUR ANNONCER AU MONDE ENTIER LA BONNE NOUVELLE DE L'EVANGILE SELON LES ECRITURES ET NON SELON LA PENSEE GRECO ROMAINE QUI A ERADIQUE NOS RACINES DE LA FOI MESSIANIQUE...

NE JAMAIS OUBLIER CE QUE L'HISTOIRE NOUS RACONTE....
CELUI QUI FERME LES YEUX, NIE L'EVIDENCE....
ET PERPETUE CETTE SEPARATION TRAGIQUE DES ORIGINES
DE NOTRE CREATEUR ET DE SA CREATURE.

PETITE PARENTHESE AVANT DE LIRE L'ARTICLE CI-DESSOUS.



35



Source  : Info’Sion, Jérusalem-capitale (Israël ) Pierre Caïn
Commission Hasbara-Communication – Loge francophone  B’nai Brith Robert Gamzon de Jérusalem –  25/01/2010




Antijudaïsme, Antisémitisme: l’Origine.



L’Antijudaïme devenu l’Antisémitisme est un fléau qui se répandit sur l’Europe à partir de la naissance du Christianisme.

Les Chrétiens accusèrent les Juifs d’avoir crucifié Jésus et d’avoir commis, de ce fait, un crime déicide.

Ils prétendirent que la dispersion des Juifs à travers le monde était le signe de leur châtiment.

Or l’on sait que la Diaspora Juive existait longtemps avant l’avènement du Christianisme et que de nombreuses communautés juives furent établies, en particulier, sur le pourtour de la Méditerranée.

En parcourant l’Europe, les disciples de Jésus avaient pour but d’évangéliser les peuplades païennes ignorantes et illettrées en leur inculquant la haine de Juifs, lesquels auraient été responsables de la mort de Jésus.

La haine envers la population juive a marqué tout le Moyen Age.

On lui imputait les vices les plus abominables.
Les croisades furent l’occasion d’horribles massacres, en France, en Allemagne, en Bohême.


Au Concile de Latran(1215), le
pape Innocent III prescrivit que les Juifs devaient se différencier des chrétiens en portant une marque sur leurs vêtements: la rouelle.

Le Talmud fut brûlé sur la place publique à Paris en 1200.


En 1298
, une vague de persécutions déferla sur la Bavière et l’Autriche.
Les Juifs de Provence furent tués au cours de la Croisade des Albigeois.


En 1496
, les Juifs furent chassés de Lituanie, de Varsovie, et de Cracovie.


En Espagne, à la suite des troubles de 1391 en Aragon et en Castille, des communautés entières furent détruites.

Les Juifs furent contraints d’émigrer en Afrique du Nord.

L’Inquisition espagnole proclamée par le couple royal, Ferdinand et Isabelle, a condamné à périr sur le bûcher, des dizaines de milliers de Juifs.

Se convertir au Catholicisme leur fut imposé.

C’est ainsi que se créèrent les « Marranes », « les « Chouettes.

De nombreux Juifs se réfugièrent alors au Portugal, en France, en Hollande, dans l’Empire Ottoman.

En France, » l’Action Française » allait devenir le premier mouvement d’Europe Occidentale à donner à l’antisémitisme moderne une forme de violence organisée.

Drumont imputait aux Juifs tous les malheurs économiques et sociaux de la France;
Un « complot international » fomenté par les Juifs.


En décembre 1894
,  » l’Affaire Dreyfus », suscita des manifestations antisémites dans tout le pays.


A partir de janvier 1933
, le fléau nazi allait s’abattre sur l’Europe:

Hitler fut nommé Chancelier du Reich.

Il allait pouvoir mettre à exécution son « complot », c’est-à-dire, l’extermination physique des Juifs dans tous les pays occupés par l’Allemagne.

La propagande nazie fut enseignée dans les écoles sous forme de théorie raciste, qui en réalité n’était que de la propagande antisémite officielle.

Les Juifs furent privés de leur citoyenneté.

85.000 Juifs émigrèrent.

La fureur nazie se déchaîna sur les Juifs d’Autriche.

En France et en Algérie, le régime de Pétain promulgua des lois raciales .

Ce régime ne s’est pas opposé à la déportation vers l’Allemagne de milliers des Juifs, il y a même grandement contribué.

L’extermination méthodique des Juifs fut poursuivie sans relâche par les nazis.

Le souvenir de la « Shoa » restera à jamais vivant dans nos mémoires.

Cette tragédie fut la plus barbare, la plus inhumaine qu’ait connu l’Univers.


Face à la barbarie, nous, Peuple Juif, nous opposons quelques préceptes pris dans notre Bible.


Préceptes qui se distinguent par leur humanisme
et leur universalité:


« Vous aimerez l’Etranger, vous qui fûtes Etrangers dans le pays d’Egypte », (Deutéronome)

Lors de l’anéantissement de l’armée égyptienne, lors du passage de la mer Rouge, les anges divins voulurent entonner un chant,


l’Eternel leur dit,

« Quoi, mes créatures se noient et vous, vous voulez chanter?… » (Talmud)


l’Eternel est protecteur du « Seul » Israël ?


« La Providence étend ses bienfaits à toutes les Nations. J’en atteste les Cieux et la Terre, j’affirme que l’esprit de sainteté peut habiter tout être humain, Juif ou non Juif, homme ou femme, esclave ou servante. La seule limite est la conduite morale de l’individu. » (Midrash).


« Il n’est pas permis de tromper un idolâtre, de lui porter préjudice; la duperie, la mauvaise foi, l’escroquerie envers un idolâtre seront bannies. » (Maïmonide).


« Le non Juif qui s’adonne à l’étude de la Loi accède au même niveau qu’un Grand-Prêtre » (Maïmonide »


« Quand vous moissonnerez la récolte de votre pays, tu laisseras la moisson inachevée au bout de ton champ et tu ne ramasseras point la glanure de ta moisson. »


« Tu ne grapilleras point dans ta vigne »


« Abandonne-les au pauvre et à l’étranger:  je Suis l’Eternel Votre D. » (Lévitique)

Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 00:27



Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ


Apprendre la paix
C'était l'idée d'un projet pédagogique lors d'un tour en Israël [1] : "éduquer à la paix", et cela concernait des enseignants venus d'Alsace. Quoi de mieux que de venir en Israël pour pouvoir ensuite parler de la paix et du conflit palestino-israélien aux jeunes élèves français. Sauf que... le guide était assez partial et que le tour laissait une belle part aux monastères et aux intervenants arabes.


enfant palestinien

Nous avions gentiment été invités à donner notre témoignage car une jeune femme protestante du groupe n

ous connaissait. Nous avons alors raconté notre vie en Israël et le pourquoi de notre présence à Jérusalem. Nous avons évoqué le fait que notre petite fille était née à "Jérusalem-Jérusalem" car pour beaucoup de nations dont la France, Jérusalem n'a pas de pays ! Et d'expliquer que le monde interdisait à Israël de faire de Jérusalem sa capitale... A ce moment-là, le guide prit le micro, précisant avec force : "Jérusalem est une terre occupée" ! Cela sous-entendait que Jérusalem "Al Quds" un jour ou l'autre deviendrait la capitale de la Palestine...


Strasbourg, ville occupée ?

- Savez-vous, chers amis de Strasbourg que vous vivez "en territoire occupé" ?... Oui, puisque l'Allemagne a possédé l'Alsace et la Lorraine autant que nous Français. Ma propre famille a été confrontée au problème de cette région déchirée par trois guerres durant lesquelles Strasbourg et Mulhouse sont passées alternativement aux mains des Allemands et des Français.


Mais soyons sérieux et faisons un peu d'histoire. Précisons ainsi que Jérusalem, depuis la destruction de la ville et du Temple en 70 après JC, n'a été la capitale d'aucune nation, à part Israël ! Jérusalem a été la capitale du royaume d'Israël-Juda durant 1000 ans, et les 2000 ans suivants ont vu des empires se succéder sur la terre d'Israël. Or, durant la domination arabe (636-1099) l'occupation des Mameluks et des Ottomans (1291-1917) puis celle des Jordaniens (1948-1967), Jérusalem n'a JAMAIS été une capitale musulmane !

 

La Palestine à la place d'Israël

Pourquoi, depuis 1967 et la cuisante défaite arabe de la guerre des "six jours", les Musulmans se sont-ils réveillés et ont subitement découvert que Jérusalem était une ville sainte de l'Islam ?... Nulle mention dans le Coran mais plus de 700 fois dans la Bible ! Aucun Musulman dans le monde ne prie vers Jérusalem. Alors pourquoi vouloir Jérusalem, si ce n'est une stratégie pour prendre tout ce qui appartient aux Juifs : "la Palestine à la place d'Israël".

 

Les Arabes nient la relation entre les Juifs et Jérusalem ; ils sabotent et détruisent l'évidence archéologique, même à l'endroit le plus saint du Judaïsme - le Mont de Temple : "Les Arabes ont continuellement nié la légitimité de l'attachement des juifs à Jérusalem. Yasser Arafat et d'autres chefs arabes ont insisté sur le fait qu'il n'y a jamais eu de temple juif sur le Mont du Temple. Ils affirment aussi que le Mur Occidental est vraiment un lieu saint Islamique sur lequel les musulmans ont des droits. Les religieux Islamiques qui gèrent le Mont du Temple ont fait preuve d'un manque de respect flagrant et ont eu du mépris pour les preuves archéologiques concernant une présence juive. Entre 1999 et 2001, dans une décharge, les Israéliens ont retrouvé 13 000 tonnes de ce que les musulmans du Waqf [2] ont enlevé et ont jeté, correspondant aux décombres du Mont et son infrastructure, en incluant les restes archéologiques du premier ainsi que du deuxième Temple". [3]

 

 

 

Lors d'un discours prononcé le 17 déc 2009 à Naplouse, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a déclaré : "Jérusalem restera à jamais la capitale de la Palestine et de la nation arabe et islamique... Personne ne peut rivaliser avec nous sur ce point. Jérusalem est à nous et restera à nous", a-t-il ajouté.


Jérusalem, capitale d'Israël

Non, Jérusalem n'est pas "un territoire occupé", mais la capitale d'Israël ! La Jordanie a occupé la Vieille ville de Jérusalem et la Samarie durant 19 ans. En 1967, lors de la guerre des "six jours", lorsque l'Egypte et la Syrie envahirent Israël, la Jordanie se joignit à eux contre l'Etat hébreu. C'est donc dans une guerre défensive que les commandos de paras israéliens ont pris la ville de Jérusalem et l'ont réunifiée. Ce fut au prix de douloureux combats et de nombreuses pertes. Selon la loi de la guerre, à qui appartient une ville conquise ?... Au vainqueur.    


Israël a été vainqueur dans toutes les guerres que leur ont fait subir les Arabes depuis la création de l'Etat hébreu. Plusieurs fois, les Arabes ont refusé catégoriquement toute proposition de paix, notamment avec le "triple non de Kartoum" : 1) pas de réconciliation avec Israël, 2) pas de reconnaissance de cet État, 3) pas de négociation avec lui et réaffirmation des droits du peuple palestinien sur son pays. Cela n'a pas changé, même si aujourd'hui, il y a des velléités de négociations de paix.

burqa


Strasbourg a été "libérée" en novembre 1944 par la 2e DB du général Leclerc. Qui ira contester que Strasbourg est une ville française aujourd'hui ? De même, il n'existe pas de Strasbourg-Est ! Malgré tout, on peut noter que nous trouvons aujourd'hui dans plusieurs villes de France, des zones de non-droit où l'Islam impose sa loi... mais c'est une autre histoire. 


Palestine Judenrein ?

Chers amis alsaciens, durant ce voyage on vous a appris qu'il y aurait "la paix lorsque les Israéliens seraient partis". Cette affirmation ne nous rappelle-t-elle pas un autre refrain où le problème en Europe était "la question juive" ?... Ce temps n'est pas si loin, hélas ! Un Moyen-Orient judenrein [4] arrangerait les affaires des nations arabes. Mais aujourd'hui, Israël a la meilleure armée du monde...


Pour une paix véritable

Ne croyons-nous pas que la paix aurait des chances de se faire, si les nations arabes cessaient d'éduquer leurs enfants à la haine ?... Tant qu'un peuple possède cette mentalité de former sa jeunesse à la guerre et à la haine des Juifs, il ne peut y avoir de paix. Le respect de l'autre, la reconnaissance d'Israël en tant qu'Etat juif, la volonté de construire des routes, des hôpitaux et des écoles plutôt que d'acheter des armes et fomenter des attentats, et l'acceptation de vivre au milieu d'une population juive (déjà acquis en Israël avec un million d'Arabes israéliens), sont les conditions essentielles pour pouvoir parler de paix. 


Des réfugiés à réintégrer

Pour finir, il vous a été montré un camp de "réfugiés palestiniens" (à Haïfa) - en fait, des bâtiments et non des tentes. Alors vous devez savoir qu'à l'origine, en 1949, il y avait autant de réfugiés juifs (800 000) que de réfugiés arabes (venant des pays environnants), mais personne n'en parle aujourd'hui pour la simple raison que ces réfugiés juifs chassés d'Irak, de Syrie, d'Egypte..., ont été réintégrés en Israël. Posons-nous alors la question, pourquoi les nations arabes n'ont pas cru bon d'intégrer ces populations arabes ? On le comprend aisément, c'était dans l'intention de se servir de ces victimes pour une instrumentalisation politique de déstabilisation du jeune Etat hébreu.


Aujourd'hui, le monde est dans l'incapacité totale de faire face à ces millions de réfugiés (plus de 4 millions) qui le sont de génération en génération. L'UNRWA, la plus grande ONG de l'ONU s'occupant exclusivement des Réfugiés palestiniens, est en déficit majeur... ça se comprend.  L'Europe et le monde sont complices d'entretenir cette population de sous-développement sans issue, terreau de recrutement pour le Hamas ou le Hezbollah. 


Chers amis, à la prochaine fois ! Peut-être devrez-vous dans un projet futur, faire un tour plus approfondi dans les villes israéliennes, parler avec des journalistes, des politiques et des artistes israéliens, dormir dans les kibboutzim, le tout sous la direction d'un guide israélien sachant parler avec amour de son pays. Vous découvrirez alors le véritable Israël et une autre compréhension des chances de paix, une vision plus équilibrée, tant il est vrai que l'on trouve en Israël toutes les opinions. C'est cela une démocratie...


 

Note1[1] "Noa et Rawane à l'école de paix" - de Yaël Hassan et Lionel Larchevêque.

Note2[2] Quand Israël s'est emparée du Mont du Temple en 1967, elle a permis au Waqf d'être responsable des lieux. L'Autorité Palestinienne a exploité ce privilège vieux de 35v ans pour accroître les revendications musulmanes sur le Mont du Temple, notamment en construisant une nouvelle mosquée de 20 000 personnes dans les Ecuries de Salomon.

Note3[3] Le Mythe des deux Jérusalem  © 2009, Eli E. Hertz

Notes4[4] "Judenrein" signifie "sans aucun Juif" !


Visitez notre site
Ecrivez-nous
Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 00:19


cascades-ein-gedi-israel-5192987323-19525-copie-1.jpg


La poésie rend la vie plus agréable, disait un de mes amis. J’ajoute qu’elle offre aussi un moment de réflexion

 

Le Passé, le dos courbé, fouillant ses souvenirs et

le Futur, les yeux tournés vers l'Avenir, conversaient il y a pas si longtemps.

Je ne vous comprends pas, disait le Passé.
Vous perdez votre temps!
Où pensez vous allez avec vos rêveries?
Vous n'êtes même pas sur d'être encore là demain.

 

Peut être répondit le Futur,

mais puis-je vous dire, que pour ma part,

je trouve votre attitude quelque peu farfelue.
Vous vous nourrissez de choses disparues qui ne reviendront plus et de plus impossibles à changer.
Avouez qu'il faut être un peu bizarre pour se complaire ainsi dans un monde désuet et qui,

dans bien des cas, est rempli de regrets.


Plein de respect envers ses pairs, le Présent avait écouté toute la conversation.
Messieurs, dit-il alors, puis-je me permettre d'émettre une opinion?

Allez-y dirent le Passé et le Futur pour une fois d'accord.
Vous avez la parole. Nous vous écoutons.


Le Présent, calmement énonça ce qui suit:
Mon cher Passé, avec vos souvenirs, il est clair que vous êtes précieux, pour autant bien sûr, qu'ils soient agréables, plaisants et heureux.

Quand à vous cher Futur rêveur, plein de projets, il y a une question de mesure: les projets, il en faut, c'est bien évident car ils sont des moteurs d'action, mais ils ne doivent pas cependant entraver le parcours du présent qui lui, a comme mission de vivre intensément chaque minute, chaque heure ou chaque moment.


Souvenirs ou projets, ne peuvent en aucun cas museler le Présent ou limiter sa vie, mais bien tout au contraire le rendre plus attrayant accompagné par quelques beaux souvenirs, alors le Présent se vivra pleinement

Auteur inconnu


Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 00:11

messageurgent.gif

De plus en plus de halal dans la restauration rapide, Stéphane Arlen



 

Sur le site de Faire le Jour, 9 février 2010, par Stéphane Arlen

Nous avons appris en décembre dernier que Quick s’était mis au halal (voir l’article du Parisien), pour l’instant en phase de test dans quelques établissements. Depuis, un courriel circulait beaucoup, qui invitait à ne plus aller chez Quick si la direction persistait dans le halal.

Afin d’en savoir plus, nous avons posé la question au service consommateurs de Quick qui a répondu ceci : « Sachez que depuis quelques mois, France Quick a pris la décision de tester la vente d’une gamme de burgers à base de viande halal dans quelques restaurants franchisés en France. L’objectif de ce test en restaurant est de valider l’intérêt commercial et la faisabilité technique de l’introduction de produits à base de viande halal. À l’issue du test, et au regard de l’analyse des résultats, France Quick décidera de maintenir ou pas cette offre dans certains restaurants. » Était jointe à cette réponse la liste des restaurants pas encore passés à la viande halal (et pourquoi pas plutôt la liste des établissements halal ?). À noter que Quick prétend ne réserver qu’une partie de ses installations au traitement de la viande halal. Nous y reviendrons.

Hier, c’est un article de Rue89 qui parlait cette fois-ci du halal chez KFC, la restauration rapide version poulet. Nous y apprenions que tous les établissements KFC vendaient de la viande halal, et rien que de la viande halal.

Ces deux informations méritent qu’on revienne une fois de plus sur ce halal méconnu :
- Il faut rappeler sans cesse que toute viande halal provient d’un animal égorgé conscient, tête tournée vers La Mecque. C’est vrai que l’orientation a peu d’importance, mais en ce qui concerne l’égorgement, cela mérite réflexion avant de consommer sciemment une telle viande.
- Pour obtenir la certification halal, il faut payer, car seuls quelques organismes (mosquée de Paris, de Lyon, etc.) sont habilités à délivrer des certificats de conformité halal, ce qui revient à financer l’islam à chaque bouchée de hamburger (ou à chaque gorgée d’
eau halal Danone).
- Il n’est pas possible de faire cuire de la viande halal sur les mêmes plaques qui reçoivent de la viande haram (“impure” pour un musulman, ou “non-égorgée” pour un humain civilisé du XXIe s.), ce qui veut dire que soit Quick sera obligé de passer en “tout halal” dans ses établissements, soit il faudra des cuisines séparées, soit enfin il sera nécessaire d’arrêter l’expérience quand les musulmans se seront rendu compte de la supercherie.

Ainsi, chez Quick et KFC (en attendant McDonald’s, qui observe pour l’instant), les clients non-musulmans, ou musulmans non-pratiquants, se retrouvent à financer une religion et un abattage moyenâgeux des animaux. Qui aurait envie, au restaurant, de payer un impôt destiné à l’Église catholique ? Qui a envie de payer pour qu’on continue d’égorger les animaux ?

On le voit, il ne reste qu’une solution : fuir ces “restaurants” rapides et tout ce qui est halal.

Stéphane Arlen

© Faire le Jour

 

Mis en ligne le 10 février 2010, par Menahem Macina, sur le site debriefing.org


Jacques Vidal
Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 00:01


l-aide-20D_ieu.jpg



David Wilkerson
================================================================================
 
 
MARCHER SELON LA PROMESSE
 


Car Dieu nous «prévient» de ses promesses, nous sommes en mesure de
revendiquer la victoire et la domination, même avant la bataille. David chantait, " Éternel! Le roi se réjouit de ta protection puissante. Oh! Comme ton secours le remplit d'allégresse! " (Psaume 21:1-2).
 
Vous pouvez vous demander: «Comment David pouvait- t’il se réjouir?
  Il affrontait les attaques les plus intenses qu'il n’ait jamais connu.
Comment pouvait-il avoir la joie alors qu’il aurait pu être blessé ou tué?
 
David répond: «Tu lui as donné ce que désirait son cœur, Et tu n'as pas refusé ce que demandaient ses lèvres" (21:3). Les propos de David sont décisifs: «J’affronte un ennemie puissant qui veut me détruire. Mais mon âme est en paix. Pourquoi? Le Seigneur a prévu mon combat. Et il me couvre de l'assurance de son amour. Mon ennemi peut me faire trébucher ou tomber, jusqu’ à un point ou je paraisse fini. Mais Dieu m'a dit que si me lève, je vais recevoir sa force et gagner la bataille. "
 
David a ensuite fait cette déclaration de foi juste avant d'entrer en guerre:
" Tu as mis sur sa tête une couronne d'or pur" (21:3). La couronne d'or que David mentionne ici est un symbole de victoire et de domination. David a dit: «Je vais à la guerre en marchant avec la promesse de Dieu à mon égard. Je sortirai de la bataille en portant la couronne de victoire. "
 
Cela résume la doctrine de Dieu "prévenir de bonté": Il a anticipe l'ensemble de nos luttes et de tous nos combats avec le péché, avec la chair et le diable. Et dans sa miséricorde et sa bonté, il a payé notre dette avant l’échéance. Notre victoire est un fait accompli.
 
Dieu prévient de bonté ceux qui aiment Jésus. Le Seigneur nous assure que même si nous sommes temporairement vaincus, nous allons sortir de la bataille Debout, parce que Jésus a payé notre dette.
 
 
 
Read this devotion online: http://www.worldchallenge.org/fr/node/7546




 
Partager cet article
Repost0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 23:52



LE COMBAT POUR LA VERITE

 



Logo Shalom
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ


Ce matin, je discutais agen gourionvec un ami avocat de profession ;  il a tellement écrit et fait pour son pays, défendant la vérité et tentant depuis des années de rétablir l'image d'Israël... Il me disait être fatigué, disant incompréhensible l'incapacité à faire apparaître la vérité au niveau des médias et des gens en général... En Israël, on dit : « Ma la'assot ? » - Que faire ?...

 

Continuer coûte que coûte à dire la vérité, à dénoncer la désinformation et s'opposer au mensonge s'acharnant à coller à la réalité d'Israël sur sa terre. Au bout du compte, on réalise qu'il y a un aspect qui nous dépasse, qui dépasse les hommes de bonne volonté... un aspect irrationnel qui pourrait être spirituel, n'est-ce pas ?

 

J'étais hier à Hadassah, l'hôpital israélien sur le Mont Scopus, visitant un ami, un miraculé. Raphaël a subi il y a juste un mois une rupture d'anévrisme et les médecins ne lui laissaient guère de chance de survie. Mais j'ai pu avoir avec lui une conversation tandis que deux de ses fils se trouvaient à ses côtés. Raphaël est non seulement vivant mais il récupère... On continue à prier. Seigneur, nous avons besoin de voir des miracles ! Ben Gourion disait  que ce pays est un pays de miracles... C'était avec son ami Albert Einstein, et il lui disait : « Si tu ne crois pas au miracle en Israël, tu n'es pas réaliste ! »

 

A Hadassah, dans cet hôpital très réputé, j'ai été surpris de voir de nombreux Arabes. Comme les Israéliens, ils bénéficient du service de santé de l'Etat hébreu, mais qui en parle et dit qu'Israël est un pays où l'on vit bien, où les non-juifs sont bien traités ?... Mai pourquoi l'inverse n'est-il pas possible dans les pays arabes ? Pourquoi est-il impossible dans un pays arabe de vivre une autre religion, ou simplement de vivre  libre, en dehors de l'Islam ? A Ankara en Turquie, une jeune fille a été enterrée vivante[1] : c'est un crime d'honneur dit-on... plutôt un crime d'horreur ! Les ONG s'en émeuvent-elles, les journaux en parlent-ils, les champions des droits de l'homme et de la liberté manifestent-ils contre l'ambassade turque à Paris ou à Oslo ?... Si l'on découvrait une telle chose en Israël, les Juifs seraient immédiatement cloués au pilori, il y aurait une condamnation X, une résolution Y,  et l'Europe est prête à faire rentrer la Turquie dans l'UE !

 

A propos, quelle a été la réponse d'Einstein ? La scène se passe  au kibboutz Sdé Boker, là où vivait David Ben Gourion. Le premier Premier Ministre d'Israël recevait ce jour-là son vieil ami Albert Einstein [2].


[...]

- Einstein : J'y crois au miracle israélien ! Et je dirais même que le Dieu d'Israël est subtil, mais pas malveillant. Israël répond à une promesse, à un drame historique et à la volonté d'un peuple. Dieu ne joue pas aux dés. Il sait parfaitement ce qu'il fait. Il a l'éternité devant lui alors qu'Israël vit son temps, cette image mobile de l'immobile éternité.

 

- Ben Gourion : Et puis mon cher Albert, je te fais confiance pour toujours distinguer l'essentiel de la futilité dans la jeune histoire de notre pays. A partir de là, crois-moi, l'essentiel est extrêmement positif.

 

- Einstein : Même si le pays a connu six décennies de critiques elion judat de condamnations ?

 

- Ben Gourion : Quant aux condamnations du monde, il vaut mieux recevoir ses engueulades que ses condoléances. La force que le pays a toujours montrée et déployée est la seule politique possible. Tu sais qu'on me qualifiait de "Lion". Le pays a toujours été à mon image : un Lion. Et j'ai tendance à penser qu'il vaut mieux vivre un jour comme un Lion que cent jours comme un mouton...

 

... Alors, continuons à nous battre pour la vérité... Elle finira par apparaître au grand jour. Le Lion de Juda, emblème de Jérusalem et image prophétique du Messie, va sortir ses griffes.


 

Note1[1]"Medine Memi a été retrouvée en position assise dans une fosse de deux mètres de profondeur et les analyses ont révélé l'existence de terre dans ses poumons et son estomac, ce qui signifie qu'elle a été enterrée de son vivant", a déclaré à l'agence Anatolie un médecin légiste, dont le nom n'est pas précisé. "La jeune fille avait les mains ligotées et était vivante et consciente au moment de ce crime macabre"

 

Note2[2] Ce dialogue a été imaginé par SVP-Israël en fonction des authentiques déclarations et propos ici reproduits de David Ben Gourion et d'Albert Einstein - Gilles Sitruk

 



Visitez notre site
Ecrivez-nous
Partager cet article
Repost0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 22:22



lehem-hahaim11

LE PAIN DE LA VIE



Le bâton de Moïse

moses staff2Quand Moise a levé son bâton pour séparer la mer en 2 afin de faire passer tout Israël dans la mer, plusieurs semaines auparavant ce bâton s'était changé en serpent qui avait avalé les serpents des magiciens de Pharaon. On se souviendra aussi que c'est dans le désert que le "serpent ancien" a essayé de tenter Yeshoua. 

Les Pharaons vénéraient des dieux serpents. Leur apparence unique (corps filiforme dépourvu de membres), leur discrétion (en plus d'un mimétisme avec leur milieu les vipères peuvent rester cachées des heures dans le sable), leur attaque foudroyante, leur venin mortel duquel même les dieux n'étaient pas protégés (Ra mordu par un serpent et sauvé par Isis ou encore Geb victime du venin craché par l'Uræus) et leur capacité à disparaître par la moindre anfractuosité, en font des tueurs redoutés. Tous les petits ophidiens, dangereux ou inoffensifs colubridés (couleuvres et autres), étaient indistinctement considérés comme des « démons » malfaisants et leur image hiéroglyphique, depuis les textes des pyramides, est souvent percée de couteaux symboliques afin de les neutraliser. Pharaon adorait aussi un dieu serpent Apophis. Il s'agissait de Aâpep, symbolisant la puissance originelle, toujours repoussée mais jamais anéantie. Cet énorme serpent était le symbole du néant, du non-être, de la non-existence. Ennemi cosmique symbolisant le mal et l'ensemble des forces destructrices, chaque matin et chaque soir, il attaque la barque solaire dans le seul but de la faire échouer pour interrompre le processus de création


Il n'est pas étonnant que le mal suprême, le monstre qui essaye d'avaler le monde chaque nuit, n'est autre que ce serpent, apophis. Pour protéger les défunts contre ces démons, des formules magiques – qui trouvent leurs apogées au nouvel Empire – étaient inscrites sur les parois de l'entrée des tombeaux. La mue des serpents était un événement fascinant aux yeux des anciens Égyptiens. En effet, lors de sa croissance, le serpent à l'étroit dans ses écailles qui ne grandissent pas, doit quitter sa couche externe à plusieurs reprises. Les Égyptiens, voyant un serpent affaibli (l'activité des serpents se réduit considérablement avant la mue) quitter sa vieille peau pour « renaître » à la jeunesse (après la mue, les écailles sont luisantes), ne pouvaient que l'assimiler aux symboles de renouveau, de renaissance (d'où l'importance de ces reptiles dans les textes funéraires). Seuls les représentants de celle des elapidae, comprenant les cobras, et de celle des boidae, avec le redoutable python de seba, étaient sacrés. En Égypte il y avait probablement 36 sortes de serpents. Moise a grandi dans cette culture. Il connaissait très bien toutes ces divivités puisqu'il a grandit dans une famille de pharaons. Dieu utilise parfois les armes des ennemis pour les vaincre et démontrer que la toute puissance est à lui. Or, quand Moïse a élevé le serpent dans le désert, si il l'a fait devant le peuple esclave, devant son peuple, comment ceux qui y ont assisté l'ont-ils perçu puisqu'ils sortaient d'un pays où ce serpent était une divinité. Ils n'en n'ont peut-être même pas été conscients à cause de leur égarement. C'était peut-être à ce genre d'idôle (serpent, veau d'or) que le peuple voulait donner des offrandes plus tard dans le désert ? 

Pharaon de son côté; lorsqu'il a invoqué ce dieu serpent Apophis par ses magiciens, il allait en réalité à l'encontre de sa propre religion qui était de combattre le "non-être". La présence de Moïse réveillait incontestablement sa conscience. Le Pharaon avait, selon sa conscience qu'il avait de cette divinité, choisi clairement le mal au détriment du bien. Dieu, par son serviteur Moïse, allait engouffrer ce ridicule démon à l'aide de son bâton qui allait se transformer en serpent.

L'acte de la transformation était prophétique à plus d'un titre, non seulement à l'encontre du Pharaon qui allait perdre beaucoup dans ce combat entre le bien et le mal mais aussi par le sacrifice où le Messie est devenu malédiction pour nous.

Lorsque l'Eternel avait dit à Moïse de jeter sa verge à terre afin qu'elle se transforme devant lui en serpent, le verbe jeter "shalak" signifie aussi "jeter à terre" comme Satan qui allait  être précipité sur la terre. Dieu indiquait comment il allait arracher les hommes à la malédiction du péché de l'humanité en précipitant le "serpent ancien".

"Il a précipité dans la mer le cheval et son cavalier." (Exode 15:21)

"Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse. (Esaïe 14:15)

"9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. 10  Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit." (Apocalypse 12:9-10)

Lorsque Dieu ordonne à Moïse de jeter sa verge, elle devient - non pas un serpent "nahash" mais un "tanniyn" (Eze 29:3) "grands poissons", "serpent", "dragon", "monstre marin", "chacals", "chiens sauvages", "crocodile", "dragon ou dinosaure", "monstre de mer ou de fleuve", "serpent venimeux". Il ne s'agit plus de ce serpent qui inspire les arts divinatoires.

 

Le serpent a été élevé dans le désert ?

moise-serpent-airain3"1 Le roi d’Arad, Cananéen, qui habitait le midi, apprit qu’Israël venait par le chemin d’Atharim. Il combattit Israël, et emmena des prisonniers. 2  Alors Israël fit un voeu à l’Eternel, et dit: Si tu livres ce peuple entre mes mains, je dévouerai ses villes par interdit. 3  L’Eternel entendit la voix d’Israël, et livra les Cananéens. On les dévoua par interdit, eux et leurs villes; et l’on nomma ce lieu Horma. 4 Ils partirent de la montagne de Hor par le chemin de la mer Rouge, pour contourner le pays d’Edom. Le peuple s’impatienta en route, 5  et parla contre Dieu et contre Moïse: Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d’Egypte, pour que nous mourions dans le désert? car il n’y a point de pain, et il n’y a point d’eau, et notre âme est dégoûtée de cette misérable nourriture. 6  Alors l’Eternel envoya contre le peuple des serpents brûlants; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël.. 7  Le peuple vint à Moïse, et dit: Nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Eternel et contre toi. Prie l’Eternel, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple. 8 L’Eternel dit à Moïse: Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie. 9  Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie." (Nombres 21:1-9)

Lorsque le peuple avait gravement murmuré contre Moïse, c'était contre Dieu qu'il murmurait. Dieu envoyait des serpents brûlants qui firent périrent plusieurs dizaines de milliers d'enfants d'Israël. Serpent se dit en hébreu nahash  (serpent, reptile, image du serpent) et la racine donne "divination", "enchantement", "dire la bonne aventure". Il symbolise tout ce qui est pour Dieu abomination. 

 

Le serpent, une préfiguration de la croix


Le serpent dans le désert est une préfiguration du bois de la croix, le bois de la malédiction. Yeshoua a pris sur lui la malédiction de la croix. C'est relatif au péché qui est tombé sur lui : il a été souillé aux yeux de son père duquel il a été séparé "Père pourquoi m'as tu abandonné?". "Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu" (1 Corinthiens 1:18).  En tant de "malédiction", Yeshoua est "devenu péché pour nous" à notre place de sorte que ce n'est plus Yeshoua le Saint, Béni Soit son Nom, qui était sur la croix mais c'est le péché qui a été cloué sur la croix : et la représentation du péché est bien le serpent venimeux qui injecte son venin . "Le Messie nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois" (Galates 3:13)

 

Le Messie devenu malédiction pour nous
Celui qui, le premier, a été maudit dans la Bible était le serpent ancien : "L’Eternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie." (Genèse 3:14)
Celui donc qui était maudit sur la croix était notre péché avec Satan. Et pour que le Seigneur prenne sur Lui le paiement du rachat de notre condamnation, il acceptait de devenir malédiction.
 
La nature nous enseigne le fonctionnement du sang

Une toxine est une substance toxique biologique, c’est-à-dire produite par une plante, un animal (venin) ou des microbes. Une toxine dangereuse ne peut pas s’accumuler dans l’organisme sans que cela n’enclenche une réaction du système immunitaire pouvant aller jusqu’à l’endommagement du foie ou des reins, ou à de graves maladies (tétanos, botulisme...). Il n’existe pas de méthode pour fortifier le système immunitaire. Les toxines entrant dans la composition du venin des serpents ont une fonction destructrice des tissus organiques dans le but premier de tuer sa proie et secondaire de la prédigérer.  Injectées, elles créent des dommages au cœur (myotoxines), affectent le circuit sanguin (hémotoxines), occasionnent des lésions tissulaires (cytotoxines), altèrent les fonctions des neurotransmetteurs (neurotoxines). Un sang peut être contaminé de manière biologique et de manière spirituelle. Lorsqu'on est pris par un lien quel qu'il soit, cigarette, alcool, pornographie, sexe, le sang emmagasine des toxines et nos cellules ainsi que notre cerveau réclament la cigarette, l'alcool, etc. Ce sang a véhiculé un venin mortel. le sang est contaminé.

 

Une "exsanguino-transfusion"

poche sang4Les cas de transfusion totale n'existent pratiquement plus en médecine. Pour nous, à notre nouvelle naissance et par la Foi en Yeshoua le Messie, nous avons eu une transfusion sanguine qui a régénéré tout notre être entier. On pourrait dire dès lors que le sang du Fils de Dieu a pris la place de nos péchés et donc c'est l'essence vitale du péché qui s'est écoulé sur la croix du corps du Fils de Dieu. On a, en tant qu'humain, de la peine à imaginer ce que le Fils de Dieu a enduré comme expérience horrible quand son propre sang, pur et sans tâche a commencé à se remplir de toute la gangrène, de tout le cancer, de toutes les toxines, de toutes les maladies et pestes provenant de nos péchés que toute la terre ait porté. A chaque lien, notre sang se contamine et envahit une information venimeuse à la totalité des cellules de notre corps humain. Et notre corps humain est constitué globalement de (100.000.000.000.000) : 1014 cellules.

Par le péché qui est entré avec Adam et Eve, le nombre impressionnant de cellules contaminées nécessitait un châtiment exemplaire à commencer par des sacrifices d'animaux purs. Comme le Fils de Dieu a littéralement pris la place de nos péchés qui devaient être cloués sur la croix, toute la vie du péché s'est évanouie en ayant été aspirée comme des toxines, à quitter son corps par le sang. L'entièreté du sang "contaminé" évacué, le péché a perdu tout pouvoir avec le sang qui a coulé dans sa totalité ("Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce." Romains 6:14)jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que de l'eau qui en sorte. "mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau". (Jean 19:34) - "C’est lui, Yeshoua HaMashiah, qui est venu avec de l’eau et du sang; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité". (1 Jean 5:6)  - "l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord". (1 Jean 5:8) 

 

Une utilisation unique

Le serpent de Moïse ne devait pas être réutilisé plus tard une seconde fois comme idôle. Le catholicisme a fait une idole des images et de la croix au lieu d'adorer Celui qui était sur la croix et qui ne s'y trouve plus depuis 2000 ans, le Dieu Vivant ressuscité. Le sang de Yeshoua a été souillé pour nous : c'est un prodige à nos yeux et peu de chrétiens réalisent cela. La Foi en Yeshoua est unique et demande la repentance. En cas de péché volontaire contre le Fils de Dieu, il n'y a plus de sacrifice qui puisse payer à nouveau le rachat du châtiment éternel.  À partir de là, notre Dieu miséricordieux n'a pas voulu laisser le peuple dans l'ignorance, alors il s'est fait connaitre à travers ses lois. Satan n'est qu'une marionnette qui se fait prendre à son propre jeu et avec ses propres armes. Et si nous prenions tous autant de précautions devant un serpent prêt à attaquer, nous devrions le faire aussi devant le péché. Or, la croix, a été porté par Yeshoua l'unique Dieu, le Mashiah, et le bâton de Moise ... ... le bâton de Moïse?  La relation est prophétique entre la croix et le serpent représentant le péché.

 

La houlette

brebis13Une porte s'ouvre sur la Grandeur de la bonté et la patience de Dieu pour nous. La houlette d'une main et le bâton dans l'autre du berger servait à remettre les brebis, sur le droit chemin. Le bâton contre les loups et la houlette qui nous ramène et nous guide, prouve que nous avons besoin de Yeshoua comme Berger. Mais, sachant qu'il est Vivant, il faut toujours se rappeler jusqu'où Yeshoua, Dieu est allé pour nous sauver, nous montrer qu'il nous aime. Quand Dieu nous montre cette profondeur, il ne veut pas seulement que nous l'aimions, mais que nous le respections dans nos plus intimes pensées de nos vies parce qu'il est digne de confiance, et aimant.

Jacques Sobieski


 

Partager cet article
Repost0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 13:10
 


les-portes-du-paradis.jpg




ATasteOfHeaven140x100x.jpg
David WILKERSON




NOTRE OBJECTIF
 
Alors que les chrétiens de l'époque de Paul voyaient que la destruction deJérusalem était proche, ils voulaient en savoir plus sur les événements prophétiques. Ils étaient effrayés des rumeurs sur la cruauté des armées d'invasion, qui prendraient les multitudes en captivité et en esclavage. Ces croyants sentaient que les temps dangereux étaient à portée de main. Ils demandèrent donc à Paul de leur donner plus de détail sur ce qui était à venir: "Ecris-nous comment lire le temps."
 
Paul a répondu en ces termes d'assurance: "Pour ce qui est des temps et des moments, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous en écrive. Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.
"(1 Thessaloniciens 5:1-2).
 
Paul leur décrivit ce qui aurait lieu lors du retour de Christ : "Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles"(4:16-18).
 
L'exhortation de Paul était destinée à les encourager. Il leur dit en d’autres mots, «Il n'y a pas de quoi être effrayé par rapport aux choses à venir sur la terre. Vous ne devez pas à être trop préoccupés par tous les signes et les calamités. Vous savez bien de quoi il s'agit. Ce sera le signe de la venue du Seigneur Jésus, pour emporter son peuple. "
 
La vérité est que le court de l'histoire se poursuit et nous conduit à un point. Nous pouvons être certains que le courant rapide des événements d’aujourd'hui nous mène vers le but éternel de Dieu. Le monde n'est pas à la dérive, le Seigneur n'a pas abandonné la terre malgré le fait que
l'humanité soie sans foi. Au contraire, Dieu a tout simplement repris le rythme. Et ce que nous voyons maintenant est un mouvement rapide des événements vers l’ «événement divin" à venir: la recréation d'un nouveau ciel et d’une nouvelle terre, où le Christ régnera en maitre suprême pour toute l'éternité.
 
En tant que disciples du Christ, nous n’avons pas l’objectif d’analyser tous les jours les informations. Nous ne devons pas nous attarder sur les guerres et les rumeurs de guerre, ni sur la possibilité d'un accident nucléaire, ni sur d'autres choses qui sont à venir sur la terre. Jésus a dit: " Quand ces choses commenceront à arriver redressez-vous et levez vos
têtes» (voir Luc 21:28), il nous indique notre objectif.
 
 
 
Read this devotion online: http://www.worldchallenge.org/fr/node/7503




Partager cet article
Repost0