Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Description

  • : "L'Eternel D.ieu des Armées est mon Appui" Esaie 40:2
  • : GOSPEL HEBREU FRANCAIS ART ET MUSIQUE ACTUALITES FOI ARTISTE
  • Contact

Profil

  • Deborah
  • Une passion, l'amour de la musique qui exprime notre confession de foi? MAIS aussi donner le meilleur de nous-mm à tous ceux qui ont besoin d'amour, de le recevoir en le découvrant au travers de la louange au Grand D.ieu d'Israël et du monde entie
  • Une passion, l'amour de la musique qui exprime notre confession de foi? MAIS aussi donner le meilleur de nous-mm à tous ceux qui ont besoin d'amour, de le recevoir en le découvrant au travers de la louange au Grand D.ieu d'Israël et du monde entie

CHOISSISSEZ VOTRE LANGUE

    

Si vous avez aimé, cliquez ici


 

Recherche

Archives

L' ART DE LA PLUME



"On ne voit bien qu'avec le coeur,
l'essensiel est invisible aux yeux.."
St Exupéry

3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 12:02
TABLE DE HANOUKA

TABLE DE HANOUKA

MILLES EXCUSES POUR TOUTES CES PUBS QUI VIENNENT S AJOUTER SANS MON AUTORISATION

JE NE PEUX RIEN Y FAIRE A MON GRAND REGRET...

LE CHANDELIER HANOUKIA
LE CHANDELIER HANOUKIA

~~'Hanoucca est à la porte.

La très belle fête des lumières renferme un message magnifique et plein d'espoir pour les enfants de D.ieu. Nous vous proposons un extrait de notre étude très riche en signification messianique. Vous pourrez vous procurer sur le site:

http://www.sukkatdavid.net/shop/product_info.php… Introduction

________________________________________

La Fête de ‘Hanoucca n’est pas une fête de la Thora, mais une fête instituée « de rabanan » à l’époque de la victoire des Hasmonéens sur les Grecs alors au pouvoir en Erets Israël. Bien que cette fête ne soit pas incluse dans les commandements bibliques, sa signification est très importante et représente la victoire sur un combat spirituel bien particulier : celui de la Lumière de la Thora contre les ténèbres d’un monde sans D.ieu. Elle porte le nom de la Fête des Lumières.

La Fête de ‘Hanoucca est d’une haute valeur pédagogique comme nous l’enseigne la définition du mot : : Le mot « ‘hanoucca חנכה » signifie « dédicace ». Il vient d’une racine qui signifie à son tour : « éduquer, initier» :

Psaumes 30:1 Cantique pour l’inauguration ‘hanouccat habayit חֲנֻכַּת הַבַּיִת du Temple. Un psaume de David. (30–2) Je te loue, ô Eternel, car tu m’as tiré du gouffre. Tu n’as pas permis que mes ennemis rient à mes dépens.(SEM)

Proverbes 22:6 Elève ‘hanokh חֲנֹךְ le jeune garçon selon la règle de sa voie ; même lorsqu’il vieillira, il ne s’en détournera point. L’histoire de Hanoucca commémore la victoire de la famille des Hasmonéens sur les Grecs qui aboutit à l’indépendance d’Israël et à la restauration du culte divin par la purification du Temple, le 25 du mois de Kislev par Yéhouda Maccabi. On peut lire l’histoire de ‘Hanoucca dans le Livre des Maccabées et dans les écrits de l’historien juif Flavius Josèphe. La Bible y fait également allusion à plusieurs reprises : • Le vingt-cinquième mot de la Thora est le mot « lumière or אוֹר» : la purification du Temple eut lieu le 25 du mois de Kislev.

Genèse 1:3 Et Dieu dit, Que la lumière or אוֹר soit ! Et la lumière or אוֹר fut. •

Le mot « ‘hanoucca חנכה » peut se découper en deux mots : « hannou ca » signifiant « il se sont reposés le כה», c'est-à-dire le 25 (du mois de Kislev), les lettres ayant chacune une valeur numérique. •

Le chapitre 23 du Livre de Lévitique est consacré aux Fêtes bibliques, puis il est directement suivi par le commandement de fabriquer l’huile (qui a servi à purifier le Temple). • Dans le chapitre 33 du Livre de Nombres, la vingt-cinquième étape est celle de ‘Hashmona, nom similaire à celui de la famille des ‘Hasmonéens : Nombres 33:30 Et ils partirent de Hashmona, et campèrent à Moséroth.

Le Livre d’Aggée contient encore une allusion à ‘Hanoucca avec les Paroles de l’Eternel faisant suite à la construction du second Temple qui fut achevée le 24 Kislev. La promesse de bénédiction est une allusion à la victoire de ‘Hanoucca : Aggée 2:18-19 considérez–le bien, je vous prie, dès ce jour et dorénavant, depuis le vingt–quatrième jour du neuvième mois, depuis le jour où le temple de l’Eternel a été fondé ; considérez–le bien. La semence est–elle encore dans le grenier ? Même la vigne, et le figuier, et le grenadier, et l’olivier, n’ont pas porté de fruit. Dès ce jour–ci, je bénirai. •

Elle est encore mentionnée directement dans l’Alliance Renouvelée : Jean 10:22-23 Or la fête de la Dédicace ‘Hanoucca se célébrait à Jérusalem, et c’était en hiver (Kislev). Et Yéchoua se promenait dans le temple, au portique de Salomon. La fête de ‘Hanoucca est célébrée fidèlement depuis la victoire des Hasmonéens comme une victoire de la Thora sur les ténèbres de la pensée et de la culture grecques dont nous étudierons plus loin les principales caractéristiques. En effet, le Judaïsme assimile l’empire grec à l’un des quatre exils que le peuple juif a subis, les trois autres étant ceux de Babylone, de Perse et de Rome. Ces quatre exils sont liés aux premiers mots de Béréchit (Genèse) :

Genèse 1:2 Et la terre était désolation tohou תֹהוּ et vide vabohou וָבֹהוּ, et il y avait des ténèbres vé’hochekh וְחֹשֶׁךְ sur la face de l’abîme téhom תְהוֹם. Et l’Esprit de Dieu planait sur la face des eaux. Ces quatre exils sont quatre tentatives d’anéantissement du peuple juif par les nations : • Nafchi (âme et émotion) avec l’empire babylonien : Nébucanetsar voulait une soumission totale, corps, âme et esprit. Les Juifs refusèrent, ce qui engendra la destruction du premier Temple. • Goufani (corporel) sous la domination perse avec Haman qui cherchât à détruire le peuple juif physiquement. • Sli’hi (intellectuel) sous la domination grecque avec l’hellénisation. • Hakol (tout) avec l’exil romain dans lequel nous nous trouvons encore depuis 2000 ans. Les Juifs durent subir la persécution physique, spirituelle, la destruction du second Temple et l’exil final.

La Grèce est liée avec les ténèbres car cette puissance a essayé de détruire l’âme et la raison d’être des Juifs en essayant de les « convertir» de différentes façons par l’hellénisation en interdisant la lecture et l’enseignement de la Thora, la pratique de la circoncision, le respect du Shabbat et des nouvelles lunes et en forçant les jeunes vierges juives à partager la couche des officiers grecs la nuit précédent leur mariage, souillant par là la sainteté de l’alliance du mariage et de la famille. Nous étudierons en détail la portée de cette hellénisation forcée et ses conséquences pour le monde occidental aujourd’hui en commençant par la description du contexte historique des évènements de ‘Hanoucca.

Source : Sukkat David :

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1627885014103167&id=100006450520680

Partager cet article
Repost0

commentaires